Conseils

Manger végétarien au quotidien : comment on s’organise ?

Astuces et conseils pratiques pour manger végétarien au quotidien

J’ai choisi d’adopter une alimentation végétarienne il y a plus d’un an maintenant. Je ne vais pas vous exposer les raisons de ce choix dans cet article, mes idées ne sont pas encore assez bien organisées et je me trouve toujours encore un peu bête devant ceux qui me demandent comment je souhaite éduquer mes enfants ou encore ce que je pense de la souffrance de mes courgettes et de mes pieds de tomates (heureusement, j’adore le second degré !!).

Ce que je souhaite faire aujourd’hui, c’est partager avec vous ces petits trucs et astuces qui ont rendus ma vie et mes repas bien plus faciles à organiser. Lorsque j’ai commencé, je ne connaissais aucun végétarien dans mon entourage, et les blogs m’ont beaucoup aidée à me sentir moins seule face à ce nouveau mode de vie qui m’attendait.

♥ Ce qui m’a aidée au début, a été de commencer à changer mes habitudes alimentaires petit à petit (c’est comme pour le sport, finalement). Tout dépend de votre caractère, mais je vous conseille d’essayer tout d’abord de faire une journée végétarienne par semaine, puis deux, trois, et continuez à votre rythme. Mon tord au début a été de vouloir éradiquer en même temps viande, poisson, œuf, lait, gluten… Je me suis compliqué la vie et j’ai eu l’impression que je ne pouvais plus rien manger !

♥ Construisez-vous éventuellement un petit planning de repas équilibrés, et apprenez à vous organiser quelques jours à l’avance : par exemple, pensez à faire tremper le quinoa ou les légumineuses la veille, etc. Cela vous évitera de vous retrouver entièrement paniqués le soir à 20h en rentrant du boulot, en réalisant que vous avez mangé des pâtes le midi, et que vous n’avez que du riz pour ce soir (quoi, pas de fer de la journée, pas de protéines ? Je vais être anémiée!!)(voilà le genre de réflexion que j’avais au début).
Astuces et conseils pratiques pour manger végétarien au quotidien

♥ Toujours dans un soucis d’organisation, pensez à cuisiner des quantités plus importantes des aliments qui demandent un peu de temps : vous pourrez alors congeler des plats qui contiennent des légumineuses et vous n’en serez que ravis lorsque vous rentrerez tard du boulot. Utilisez des épices, apprenez à découvrir de nouvelles saveurs : les pois chiches ou haricots blancs non assaisonnés me rendent toujours un peu triste, alors que j’adore le houmous, que je fais la danse de la joie devant un curry de pois chiches, et que je salive déjà à l’idée que des haricots rouges à la sauce tomate m’attendent dans mon réfrigérateur. La cuisine végétarienne est si joyeuse !

♥ L’alimentation végétarienne est une alimentation ultra riche en légumes. Le hic, c’est qu’ils peuvent demander eux aussi un peu de temps en cuisine. Le dimanche, pensez à râper ou découper des légumes et stockez les dans des boites hermétiques au réfrigérateur pour deux ou trois jours. Cela vous permettra de vous concocter de délicieux veggies bowls en quelques minutes car vous n’aurez plus qu’à piocher dans vos différentes boites (attention toutefois, les légumes s’oxydent plus vite lorsqu’ils sont pelés et découpés, ne les gardez pas trop longtemps comme cela).

♥ Soyez curieux, vous allez découvrir d’ici peu de nouvelles céréales et pseudo-céréales (quinoa, millet, sarrasin…) qui vous apporteront des protéines complètes, et vous donneront la sensation d’être pleinement rassasiés à la fin du repas. Malgré ma petite carrure, je suis un vrai ventre sur pattes (ce qui étonne toujours mon entourage).  L’association céréales/légumineuses me permet d’éviter les petits creux après les repas.

♥ Complétez vos repas avec des huiles riches en oméga 3 : ces bons acides gras sont importants pour vos cellules nerveuses, vos défenses immunitaires, la santé de votre peau, de vos ongles et de vos cheveux. Vous pouvez utiliser l’huile d’olive, mais l’huile de cameline, de lin, de sésame ou de noix sont très intéressantes.

♥ Au début, vous aurez peut-être des fringales entre les repas : adoptez les fruits secs, les oléagineux et les noix pour des en-cas riches en protéines, minéraux et oméga 3 (une idée en cliquant ici). Concoctez-vous peut-être des smoothies riches en vitamines qui vous caleront jusqu’au prochain repas.

Vous l’aurez compris, l’alimentation végétarienne repose sur la diversité de tout ce que l’on mange. C’est une balance nutritionnelle qui demande à prendre de nouvelles habitudes et je ne vais pas vous le cacher, cela peut-être difficile au début. Soyez indulgents, et bienveillants envers vous même. Le changement que vous êtes en train d’opérer est déjà courageux, alors laissez vous du temps. Soyez à l’écoute de votre corps pour entendre ce dont il a besoin et n’écoutez pas toujours ce que chacun vous dit. Vous remarquerez très vite combien vous êtes remplis d’énergie, et ça, c’est super

Vous pouvez télécharger ce petit « Guide du végétarien débutant » en cliquant ici et vous rendre sur le site de l’association végétarienne de France (clic) pour en savoir encore plus.
Surtout, n’hésitez pas à me laisser un petit mot si vous avez des questions ou que vous souhaitez simplement un peu de soutien 🙂
Prenez soin de vous 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Répondre Cécile 27 avril 2016 at 8 h 15 min

    Bonjour Chloé !
    Voilà presque 2 mois que je ne mange presque plus de viande, peut être une fois par semaine ou tout les 15 jours. Mais ni ma tête ni mon corps n’en veut, moi qui mangeait le boeuf cru comme une vorace !!!! Je cuisine encore de la viande pour ma famille et, même si c’est un peu dur, je ne veux pas forcer mon entourage. Effectivement, j’ai régulièrement au boulot les réflexions sur la souffrance de la pauv’ petite salade mais ce n’est pas grave. Je suis très heureuse d’avoir entamé la démarche. Je crains un peu l’arrêt du poisson et des oeufs car je ne sais pas comment équilibrer l’absence de protéines animales mais, comme tu l’explique si bien, il faut y aller pas à pas. Merci pour la douceur de tes articles ! Big biz ! Cécile 😉

    • Répondre Chloé 27 avril 2016 at 11 h 50 min

      Hello Cécile !

      C’est une super initiative 🙂 le mieux est d’y aller pas à pas.

      Ce que je propose c’est de t’envoyer quelques docs explicatifs sur ce qui aide à remplacer les protéines animales (et pas que, il faut aussi penser au fer et aux omégas-3 notamment).

      Je m’en occupe dans la soirée 🙂

      Et merci pour tes gentils mots à l’égard du blog <3

      Bises

      • Répondre Cécile 29 avril 2016 at 11 h 17 min

        Oui ! Oui ! Oui ! Avec plaisir !

  • Répondre recette wakamé 24 mai 2016 at 3 h 08 min

    J’ai très tôt renoncé à la viande et un jour viendra où les hommes tels que moi proscriront le meurtre des animaux comme ils proscrivent aujourd’hui le meurtre de leurs semblables

    • Répondre Chloé 31 mai 2016 at 16 h 27 min

      De plus en plus de gens essaient de faire attention à leur consommation, que ce soit pour des raisons de santé ou d’éthique. Il ne faut pas perdre espoir, les choses évoluent petit à petit, à leur rythme !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Newsletter

    Abonne-toi pour recevoir les nouveaux articles
    et plein de petites infos exclusives par e-mail :