Non classé

Ces (douces) petites choses #2

 

Il y a un ou deux mois, j’avais bien aimé vous parler de ces petites choses qui rendent mon quotidien plus beau, plus doux, plus mieux. Je renouvelle l’expérience, pour partager avec vous ces douces petites choses 

Ces dernières semaines, il y a eu la série Homeland (avec mille ans de retard, mais quand même). Nous avons absorbé les six (sept?) saisons en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, arrivant bien souvent en baillant au corneille  le lendemain au travail, et puis et puis… Il y a eu « La casa de Papel » parce qu’on a pas pu résister , parce que TOUT le monde en parlait, parce que c’est en espagnol aussi (et finalement je crois que ça nous amuse beaucoup de sortir des phrases en espagnol à longueur de temps avec F)(mais cette fois promis c’est la dernière série avant l’été).

Et puis quand même, j’ai fait du sport (un peu) : il y a eu mes séances de jambes à la piscine (la synchronisation des bras et des jambes étant bien plus difficile qu’escompté)(ma démotivation aura eu raison du travail réalisé, mais heureusement, avec l’arrivée du printemps le bassin extérieur de ma piscine préférée m’appelle à persévérer). Et il y a eu ma reconnexion avec le yoga, qui était devenu une épreuve ces derniers mois tant le mental ne suivait plus. J’ai découvert les cours de Jane (et à quel point le yoga peut devenir un vrai défi sportif), renoué avec ma pratique, avec mon moi intérieur & me suis souvenue à quel point cela fait du bien de se retrouver le temps d’1h30 sur ce tapis pour apprendre à se découvrir.

Lac léman le cocon magique

Ces dernières semaines il y a eu aussi les voyages. D’abord ce week-end entre filles au bord du lac léman. Je ne pensais pas y revenir de si tôt et puis finalement la vie… C’est beau. C’était si beau. Il y avait des fleurs partout, le ciel d’un bleu azur qui n’avait rien à envier à la côte du même nom, le calme, les montagnes encore enneigée et cette foutue impression d’être au coeur d’une étiquette d’Evian : Wou-ah. Ah oui ! Aussi, on a choisi la destination de notre futur (grand) voyage : le sri lanka (!!!). Je l’imagine déjà si riche de culture, de simplicité, de verdure, d’océan et de douceur. En attendant, je m’envole déjà demain pour Venise & Rome, goûter un peu la dolce vita italienne que j’ai déjà tellement envie de savourer.

Côté cuisine, il y a eu mon thermomix et toutes les recettes que j’aurais eu mille fois la flemme de faire. Je l’aime pour le temps précieux qu’il me fait gagner. Aie-je besoin de préciser qu’en plus du thermomix, le retour des recettes de salade d’été me met en joie ?? J’ai  créé une petite story instagram à ce sujet, je viendrai l’alimenter des salades qui composeront mon été pour partager avec vous des petites recettes équilibrées & gourmande de façon plus… spontanée ! Je vous ai dit que l’on se lance dans la création d’un potager en bac sur notre balcon ?

 

bon air musique le cocon magique

Sans transition aucune, dans mes oreilles ces derniers mois il y a eu ce poadcast de Ben Mazué sur la paternité et sa façon tellement simple de l’envisager. C’est promis je ne vous parlerai pas de lui à chaque épisode des Douces petites choses mais… Ben Mazué (!!). Merci. Il y a eu Bon air aussi : Gaëtane & Guillaume. Le surf. Les boucles blondes. La vie… cool. Ces 2 là m’ont fait reprendre la guitare que j’avais un peu (beaucoup) laissé de côté. Enfin, et je ne sais pas si c’est une très bonne idée de raconter ça ici (en même temps ai-je une vraie crédibilité à maintenir ?)(sachant que je passe déjà pour une groupie de Ben Mazué ?), je voudrais aussi ajouter le fait que je psse mon temps à écouter Jazz radio dans ma voiture. Bon, voilà. Ne me jugez pas. Je sais pas comment cette station et moi on est devenus presque inséparables, (je sais à peu près déjà que ma sœur va pouffer de rire et me dire que je suis déjà tellement vieille) mais en fait, je crois juste que j’aime le jazz.

l'ame du monde le cocon magique

 

Promis, c’est bientôt fini, mais je dois vous dire aussi, que j’ai lu « L’âme du monde » et je ne me suis jamais autant sentie comprise qu’en lisant ce livre (en même temps, venant d’une fille qui écoute Jazz radio, je sais pas si ça peut vous donner envie ?). Pour de vrai, c’est l’histoire de 7 sages de 7 courants religieux qui se réunissent pour transmettre toute la sagesse que leur vie leur à appris à deux enfants et c’est si beau… Je vous raconterai à part.

Besos,

Chloé le cocon magique

 

 

 

Article précédent

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Newsletter

Abonne-toi pour recevoir les nouveaux articles
et plein de petites infos exclusives par e-mail :