Conseils

Blender : Pourquoi ? Comment ? Lequel choisir ?

 

Blender lequel choisir
J’ai reçu mille et une question de la part de mon entourage sur le cas des blenders : A quoi servent-ils ? Que peut-on vraiment faire avec ? Sont-ils vraiment indispensables ? Lequel choisir ? J’ai pensé qu’un article pourrait intéresser bon nombre d’entre vous, alors j’ai essayé de rédiger quelque chose de vraiment complet (ce qui explique la longueur de l’article), en espérant que cela puisse vous aider à vous y retrouver un peu ! 
Le blender, contrairement au robot culinaire ou à l’extracteur de jus, est un appareil qui vous permet de réaliser des smoothies et des soupes à partir de fruits et légumes tendres. Il existe des blenders ultra-puissants comme le Vitamix qui permettent de réaliser bien plus encore, mais ce n’est pas le cas des blenders d’entrée de gamme et de moyenne gamme (ceux dont je vais vous parler aujourd’hui). J’ai bien entendu tenté moi aussi de réaliser des guacamoles, compotes, mousses à l’avocat et autres dans mes différents blenders, mais si le mélange que vous leur donnez à mixer n’est pas un minimum liquide, cela ne fonctionne pas (pour les blenders moyenne gamme là encore).
En plus de pouvoir réaliser vos smoothies et soupes, certains blenders (comme celui que je possède) ont des accessoires supplémentaires qui vous permettront de moudre des ingrédients solides (graines, céréales, noix), ce qui est bien pratique. Attention là encore, ce n’est pas le cas de tous les blenders, et vous pourriez endommager le votre si d’aventure vous essayiez de le mettre à l’épreuve.
Comment choisir son blender ? Quel blender choisir ? Le cocon magique de Chloé
On retient donc comme possibilités avec le blender « classique » : smoothies, soupes (quand les légumes sont tendres c’est à dire cuits pour les soupes). Lorsque l’accessoire est fourni, on rajoute la possibilité de moudre les ingrédients secs, et pour les blenders les plus puissants, la possibilité de réaliser des mousses, des compotes, et tous les mélanges moins liquides que les soupes et les smoothies.
Si vous êtes désireux d’adopter une alimentation plus saine et que vous aimez les choses « faites maison » alors je dirais mille fois oui ! Il faut aussi apprécier les fruits & légumes, car cet appareil leur est avant tout destiné. Vous ne pourrez pas remplacer votre blender par un autre appareil type robot culinaire ou extracteur de jus car l’utilisation et le produit obtenu au final sont entièrement différents. Personnellement, je ne peux plus me passer du mien !
Comment choisir son blender ? Quel blender choisir ? Le cocon magique de Chloé
C’est là que la question se complique, et vous le savez si vous vous êtes déjà aventurés dans la vaste jungle de l’électroménager ! J’ai pu tester différents blenders, et ceux que je vous déconseille absolument sont les modèles d’entrée de gamme (entre 10 et 40€) : la puissance est insuffisante, ce qui fait que vous n’arriverez jamais à obtenir un smoothie ou tout autre préparation parfaitement lisse, ce qui est particulièrement désagréable en bouche. De plus ces modèles sont généralement conçus dans des plastiques bas de gamme (qui contiennent parfois du BPA).
Et la puissance dans tout ça ? On nous dit souvent qu’un bon blender doit posséder une puissance de 500W au moins. Je ne suis pas entièrement d’accord. J’ai eu un blender Philips dont la puissance était de 400W, et qui était bien moins efficace que mon blender actuel dont la puissance est de 200W seulement. Cette incohérence s’explique par la forme et la qualité de la lame, mieux étudiée dans mon second blender, et le rapport entre sa taille avec celle du bol. On comprend bien que plus la lame est petite et le bol est grand, plus il sera difficile d’obtenir une préparation lisse et onctueuse en un temps restreint.
Veillez dans tous les cas à ce que votre futur blender ai au moins deux vitesses de rotation : généralement une vitesse « Pulse » pour broyer par à-coups et réduire considérablement la taille des morceaux , et une autre plus douce pour homogénéiser et lisser le tout.
Pour choisir votre blender, je vous conseille d’opter pour un appareil de milieu de gamme, dont le prix est compris entre 40 et 150€, selon votre budget et la diversité de ce que vous souhaitez pouvoir faire.
Comment choisir son blender ? Quel blender choisir ? Le cocon magique de Chloé
Le premier blender que j’ai eu dont je vous parlais plus haut était un Philips, plutôt efficace mais qui ne me permettait pas de faire plus que des smoothies et des soupes. Il était cependant bien pratique car son grand bol de 3L me permettait de faire de délicieuses soupes en grande quantité (idéal pour congeler). C’est mon envie de pouvoir réaliser davantage de préparations qui m’a fait me tourner vers la marque Keimling, à qui je voue une entière confiance désormais. Keimling est spécialisé dans l’alimentation vivante depuis des années et leurs appareils allient à mon sens qualité, robustesse et efficacité. Je possède désormais le Personal Blender XL (cf photos de l’article) depuis 1 an maintenant, et j’en suis vraiment satisfaite.
Je m’en sers quotidiennement pour réaliser des smoothies, des compotes, des purées (purée de betterave par exemple) ou des mousses. Je broie aussi régulièrement des ingrédients secs avec, ce qui est bien utile en pâtisserie par exemple. Le + : le Personal Blender préserve les nutriments des fruits, et me permet de conserver la qualité « crue » de mes préparations. Le petit bémol : la taille du bol, qui fait 450mL, ce qui ne me suffit pas lorsque je fais des soupes en grosse quantité. Si vous optez pour le Personal Blender, je vous conseille de choisir la version XL, qui contient deux bols de 450mL contre 300mL pour la version classique.
Si c’était à refaire ? Je le rachèterais sans soucis, c’est pour cela que je vous en parle aujourd’hui ! Son prix est certes un peu élevé (105€) mais pour une utilité quotidienne, l’amortissement se fait rapidement : quel bonheur de déguster des compotes maisons, des smoothies gorgés de vitamines et de broyer des graines en quelques seconde pour faire de délicieux gâteaux ! Je me tournerais peut-être un jour vers le Vitamix, son grand frère aux possibilités infinies (blender, sorbetière, machine à pâte à pain, râpe à légumes) (et au prix infini aussi, hum) mais pour l’instant le Personal Blender me convient amplement.
J’espère que cet article vous aidera à mieux situer l’utilité du blender vis à vis de ses cousins robots, (dont je vous parlerais aussi prochainement). En attendant, vous pouvez retrouver ici (clic) une petite recette de smoothie vitaminé, idéal en période post-fêtes pour soulager un peu le foie et rebooster votre organisme !
 
N’hésitez pas à partager dans les commentaires l’utilité que vous avez de votre blender, et celui que vous avez choisi !
 
A tout bientôt, prenez soin de vous 
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre cuisinerenpaix.com 10 janvier 2016 at 22 h 24 min

    Bonne année Chloé !
    J'ai un blender, le Kitnchenaid, il est très efficace.
    J'espère m'acheter un extracteur de jus, différent mais complémentaire.
    Bon dimanche, bises !

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Newsletter

    Abonne-toi pour recevoir les nouveaux articles
    et plein de petites infos exclusives par e-mail :