Conseils

Apprendre à s’aimer

Image relative à l'article sur la confiance en soi, la bienveillance, la connexion entre le corps et l'esprit.

C’est un article un peu particulier que j’ai souhaité écrire aujourd’hui. Parce que je suis consciente que le bien-être est aussi un état d’esprit, j’ai eu envie de vous dire d’être indulgents avec vous même. Et bienveillants, aussi. On a tendance à l’oublier, des fois, mais je me dis souvent que c’est sûrement la clé du bonheur. Alors j’ai voulu vous raconter comment j’ai choisi d’être un peu plus bienveillante envers moi-même, en me disant que ça ferait peut-être écho en vous…

La vérité, c’est que je me suis longtemps détestée, rabaissée, comparée. J’ai longtemps pensé que mon corps n’était qu’une carapace, aussi. J’ai passé du temps, devant mon miroir, déçue de l’image qu’il me renvoyait. J’ai été exigeante, trop, et j’ai voulu être une autre. Cette fille, croisée dans le rue, ou cette image, furtivement consultée sur Pinterest. Et puis, on m’a parlé de confiance. En soi.

J’ai réfléchi, longtemps. Et puis j’ai compris que j’étais un peu déconnectée. Que mon corps n’était pas qu’une carapace vide. Que des milliers de cellules s’agitaient là dedans pour m’aider chaque jour à avancer un peu plus. Ce déclic s’est produit lors d’un cours de Yoga, il y a de ça presque un an. C’était la fin de séance, et Olga nous disait de remercier intérieurement tous ces milliers de cellules qui s’activaient chaque jour à la tache pour nous faire avancer un peu plus, un peu mieux.
J’ai compris que détester mon corps lorsque ça n’allait pas n’allait pas l’aider à aller mieux. J’ai compris que vouloir être une autre ne m’aiderait pas à le devenir. Et puis j’ai rencontré des gens merveilleux sur mon chemin, qui m’ont permis d’apprendre à apprécier les défauts que je détestais tant. J’ai commencé à m’ouvrir, doucement, et puis mon esprit et mon corps se sont réconciliés. Un peu.
J’ai profité de ces instants de connexion, et ça m’a rendue plus qu’heureuse. Je n’écris pas cet article aujourd’hui pour vous ennuyer avec mes idées profondes, entremêlées, ou un peu brouillons. J’aimerais juste vous encourager, à vous reconnecter, vous aussi.
La route est longue, pour gagner en confiance, et le chemin est tortueux et semé d’embûches. Soyez reconnaissants plus qu’exigeants.
Trouvez une activité réconfortante qui vous permettra de vous reconnecter, et ne soyez pas effrayés à l’idée de prendre un peu de temps pour vous. Eloignez vous quelques instants de toute technologie et pensez à rassembler chaque jour, 2 ou 3 choses pour lesquelles vous êtes vraiment reconnaissants.
Pour ma part, j’ai beaucoup appris avec le yoga, et j’ai renforcé mon esprit en pratiquant une activité sportive régulière.
Cette idée d’amour propre peut paraître étrange, mais je crois qu’au fond, il est indispensable. La société actuelle pourtant égocentrée nous pousse inconsciemment à oublier qui l’on est. Je veux dire qui l’on est vraiment. Alors soyez vous. Aimez vous, dans votre intégralité. Et soyez heureux.
Prenez soin de vous 
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

6 Commentaires

  • Répondre cuisinerenpaix.com 15 septembre 2015 at 17 h 37 min

    Joli message tellement important !

  • Répondre Le Cocon Magique 12 octobre 2015 at 21 h 24 min

    Merci ma belle 🙂

  • Répondre Morgane lfye 14 octobre 2015 at 20 h 37 min

    Très bel article !

  • Répondre Le Cocon Magique 15 octobre 2015 at 16 h 28 min

    Merci Morgane, je sais combien cet article a du faire écho en toi 🙂

  • Répondre Justine 15 avril 2017 at 14 h 21 min

    Bonjour !

    Je tombe par hasard sur ton blog aujourd’hui pour la première fois, via l’onglet « lecture » du blog Auvertaveclil. Immédiatement, je suis sous le charme. Au premier abord, le visuel de ton blog est très doux, apaisant.

    Le premier article que j’ai lu (celui sur les cystites) m’a touchée car j’ai deux connaissances qui souffrent de façon chronique de cystites et je sais que c’est un problème qui les dérange beaucoup. J’étais très étonnée de te voir faire le lien entre ton état psychique et tes cystites. Je suis persuadée que notre mental peut induire des problèmes somatiques (et également les régler par extension ;-)). Moi-même je souffre du syndrome du colon irritable. Par contre il est assez rare de rencontrer des gens qui admettent si simplement qu’il existe un lien entre leur état émotionnel et leur problème de santé !
    Le deuxième est celui-ci et je suis très étonnée de lire ces mots qui pourraient être les miens ! Je prêche autour de moi, auprès de ma famille, mes amis le concept de « bienveillance pour soi » . C’est si souvent méconnu et considéré comme non naturel. Bien souvent quand j’en parle, les gens ne se rendent pas compte à quel point c’est essentiel. Et pourtant…
    Bref je te remercie pour cet article concis (c’est mieux parfois si l’on veut faire passer un message précis) qui reflète à 100% ma pensée.

    Bon w-e

    Justine

    • Répondre Chloé 15 avril 2017 at 21 h 38 min

      Merci Justine pour ton doux commentaire, il me touche beaucoup.
      Je suis étonnée de voir que les gens nient parfois l’aspect somatique de ce qui leur arrive. Dans mon cas ça été flagrant, que ce soit sur les cystites mais pas que !… Pour ce qui est du colon irritable, on dit souvent que les intestins sont le 2e cerveau, tu as identifié une cause potentielle ? Parfois, c’est l’inconscient qui a une grosse part de responsabilités…
      Encore merci pour ton petit mot. Bon week-end à toi <3
      Tendrement,
      Chloé

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Newsletter

    Abonne-toi pour recevoir les nouveaux articles
    et plein de petites infos exclusives par e-mail :