Lifestyle

27 AOUT 1993

25 ans anniversaire cocon magique

Lorsque vous lirez cela, je crois que je serai déjà au Sri Lanka, partie un peu plus encore à la recherche de l’Ame du Monde. A la recherche du Vrai, à la recherche de la Liberté.

Je voudrai trinquer je crois à ces 25 belles années qui viennent de s’écouler et à l’année que je viens de passer, qui a été une des plus belles métamorphose que j’ai vécu. Je crois pouvoir enfin dire que j’ai trouvé la sérénité et que plus que jamais : je suis pleinement heureuse d’être qui je suis. Celle que je suis devenue.

J’ai 25 ans maintenant et je ne sais pas ce qui m’étonne le plus : le fait que les gens s’amusent à me le répéter comme si cela devait avoir une quelconque importance ou celui que je ne lui en accorde justement aucune. Je voudrai trouver les mots juste pour vous décrire ce que j’ai ressenti en ouvrant la porte et en voyant tous mes amis (presque tous) réunis pour célébrer ce jour avec moi. Je crois qu’en fait je n’y arriverai pas. C’était beau de les voir ensemble et j’avais l’impression d’être comme dans un rêve. Le sourire des uns, maman qui avait tout si bien préparé, ma soeur qui avait écrit une chanson, V. qui avait fait des centaines de kilomètres pour me retrouver et F. qui avait tout si bien orchestré dans le plus grand des secrets.

25 ans. J’ai l’impression que c’était hier, les semaines au bord de la mer en famille et les Mac Do sur la route pour s’arrêter. Ils sont encore si proches, les souvenirs d’enfants, les spectacles de danse, Polochon le cochon d’Inde. C’est encore si frais, les pains au lait avec du chocolat dans le papier d’aluminium et le Labyrinthe les dimanche après midi avec Papa. Quand est-ce que tout commencé à défiler sans que je ne m’en rende compte ?

J’ai 25 ans et je me sens libre de tout. Aujourd’hui le Sri Lanka, demain le Mexique et puis bientôt, l’Ouest Canadien en van. Peut-être ? Je me sens chanceuse et tellement reconnaissante d’être née, d’avoir grandit et de vivre encore dans un pays développé comme le notre. Je me sens chanceuse et tellement reconnaissante de passer chaque journée sur l’Oasis que la Vie à créé pour nous.

J’ai 25 ans et tout a déjà beaucoup changé mais au fond je suis la même : j’aime la compagnie de ceux qui me sont chers mais j’aime aussi les soirées toute seule avec un livre et une tisane de mamie. J’aime sortir en boîte mais j’aime par dessus tout danser avec mes copines sur France Gall quand la fin de la soirée s’approche et même si ce n’est pas du tout adulte : j’aime encore plus quand on se retrouve toutes en pyjama et que l’on discute de tout mais surtout de rien. J’écoute les Fréro Delavega en boucle, ce qui peut me faire passer pour une groupie adolescente, mais au fond je suis une grande incomprise : derrière leurs airs entrainant se cache une poésie et des messages sur la Vie que seuls les vrais savent déchiffrer (si, si). Je n’aime plus vraiment les chaussures à talons (même si des fois quand même cela m’amuse) car j’ai l’impression de me donner un genre. Ma nourriture préférée pourrait se résumer à deux choses : le houmous & le guacamole et même si le chocolat au lait n’est plus mon meilleur ami. Quand même des fois, il me rappelle les goûter d’avant. Peut-être qu’un jour j’aimerai vivre au bord de l’océan, même si j’aurai peur de l’aimer moins que lorsque je suis loin.

Je ne sais pas si l’on pourrait caractériser cet âge comme un âge adulte (à en voir le paragraphe du dessus j’en doute). 25 ans. Il y a ce doux mélange de raison et de folie. De courage et de lâcher prise. D’enfance et d’à venir à construire.

Je vous retrouve vite avec des photos de mon voyage,
Douce rentrée,

Chloé le cocon magique

 

 

 

 

 

Article précédent

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.